Projet transfrontalier d’une candidature de la vallée de la Moselle au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Question parlementaire

12. November 2019

Question parlementaire de notre députée Chantal Gary à Madame la Ministre de la culture au sujet du projet transfrontalier d’une candidature de la vallée de la Moselle au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le 25 octobre, plusieurs acteurs des régions LEADER de la vallée de la Moselle ont assisté à une réunion transfrontalière à Grevenmacher. A l’issue de cette rencontre, une déclaration d’intention a été signée visant à intensifier la coopération interrégionale.

Un volet de cette coopération est l’intention d’inscrire les 544km de la vallée de la Moselle au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Lancée une première fois en 2014 par l’association allemande « Welterbe Moseltal », l’initiative est ainsi désormais aussi portée par des représentants français et luxembourgeois. Selon les responsables, il s’agit maintenant d’étudier la faisabilité du projet et d’élaborer le cas échéant un dossier de candidature.

Dans ce contexte, je voudrais avoir les renseignements suivants de Madame la Ministre :

  1. Madame la Ministre serait-elle en mesure de nous fournir plus d’informations quant aux objectifs et aux procédures de ce projet transfrontalier d’une candidature de la vallée de la Moselle au Patrimoine mondial l’UNESCO ?
  2. Quels sont les atouts particuliers que la région de la vallée de la Moselle possède pour être éligible pour une classification aussi prestigieuse ?
  3. Quelles sont les opportunités qu’une telle reconnaissance pourrait offrir à la région de la Moselle, tant au niveau national qu’au niveau transfrontalier? Pourrait-on éventuellement envisager des contraintes liées à une telle classification ? Existent-ils des programmes comparables à celui susmentionné et de quels programmes s’agit-il ?

 

Question parlementaire

 

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don